La raison des sports. Sociologie d’une pratique universelle et singulière. Faure et Suaud (2015).

vendredi 11 décembre 2015
par  Lettre de la 3slf (1)
popularité : 45%

La raison des sports. Sociologie d’une pratique universelle et singulière. Faure et Suaud (2015). Raisons d’agir.

Le sport est la forme par excellence de l’incorporation du social. Les enquêtes présentées dans ce livre revisitent la notion d’espace des sports pensée comme un champ de possibles variable suivant les époques et les lieux afin de montrer, selon trois entrées, comment le social entre dans les corps.
Une première approche s’attache au travail par lequel les institutions comme l’École, l’État, l’Église ou la médecine ont codé les sports pour y imposer leurs visions du monde. L’attention se porte ensuite sur les clubs dits « de loisirs », au sein desquels les pratiques corporelles donnent sens à l’intériorisation des normes sociales. Une dernière voie d’analyse opère un déplacement d’objet, en comparant cinq nations européennes dont les définitions de l’excellence sportive cristallisent, dans le corps même des athlètes, des héritages politiques contrastés.
Ces enquêtes présentées dans ce livre conduisent à interroger l’universalisme du sport que l’on peut tenir comme un fait, mais qu’il faut aussi considérer comme un marquage symbolique opéré par les organismes supranationaux. Le paradoxe est que les luttes ouvertes entre les formes d’universalisme sportif se fondent sur des interprétations conflictuelles des règles internes qui font justement la singularité du sport.


Documents joints

Faure et Suaud. La raison des sports.

Brèves

18 novembre 2013 - L’européanisation des politiques sportives

L’européanisation des politiques sportives Séminaire international et interdisciplinaire (...)

13 novembre 2013 - Séminaire de recherche EHESS année universitaire 2013-2014

Séminaire de recherche EHESS année universitaire 2013-2014 Le football à l’épreuve du fait (...)