Appel à contributions « Jouets et sports : entre culture ludique, imaginaire et socialisation » Revue Sciences Sociales et Sport

lundi 30 octobre 2017
par  Secretaire 3slf
popularité : 25%

Appel à contributions « Jouets et sports : entre culture ludique, imaginaire et socialisation » Revue Sciences Sociales et Sport

Télécharger l’AAC au format PDF


Présentation générale

Le temps consacré à se distraire à partir de manipulations de jouets constitue l’une des occupations privilégiées des enfants. Produit de consommation et outil de loisir, le jouet entretient un lien étroit avec l’imagination. Définir le « jouet sportif » invite à questionner la culture matérielle symbolisant l’univers des activités physiques. Il peut s’agir de miniaturisations d’objets sportifs (mini-raquettes, mini-golf, petites voitures, etc.), mais aussi de représentations de pratiques corporelles en modèle réduit (Barbie gymnaste, Playmobil footballeur, figurines cyclistes, etc.). La multiplicité des objets de loisir à destination des plus jeunes interroge plus généralement la fonction des jouets. Véritable divertissement, ces jouets s’ancrent aussi dans une logique éducative de l’enfant en lien avec des enjeux culturels, économiques, industriels, marketings, sociaux, etc. Contribuent-ils à endiguer les craintes enfantines ou à soulager les angoisses d’une société ? Dès lors, en quoi ces amusements et distractions suscités par le jouet sportif concourent-ils à préparer l’enfant au monde adulte ? En quoi le jouet sportif favorise-il – ou non – la future pratique des sports et/ou l’incorporation de « valeurs sportives » ? Et, inversement, lorsque les adultes collectionnent ou jouent avec des jouets, créent-ils un lien particulier avec leur passé et leur enfance ?

Argumentaire

A l’approche des fêtes de Noël, catalogues et rayons des grands magasins redoublent d’ingéniosité pour capter les regards et inviter les enfants à faire leurs choix. Objet de consommation et outil de loisir (VINCENT, 2001a), les jouets n’en délivrent pas moins de précieuses informations (DUNETON, 2005) sur les goûts des enfants (quatre jouets reçus sur dix parmi la liste faite au Père Noël en moyenne), des adultes qui l’offre (prioritairement des femmes) et, plus généralement, de la société contemporaine avec, en toile de fond, la pression culturelle et économique de l’environnement. S’il convient d’admettre que le jouet constitue une puissante étincelle ouvrant le feu aux plus merveilleux voyages imaginaires, cet objet ludique, miniature du monde, lorgnette à travers laquelle l’enfant voit la vie, et même instrument de construction personnelle, n’en est pas moins un produit de la société qui l’a engendré. Au final, le jouet s’avère être un « terrain » de socialisation efficace. Il représente une opportunité pour étudier les catégorisations et les stéréotypes qui s’y exposent.

Dans le cadre des Childhood Studies, les histoires des jouets en France (BROUGERE, 1992 ; MANSON, 2001), en Allemagne (HUBER, 2007) ou encore aux États-Unis (O’BRIEN, 1990 ; SHARP, 2002) ont déjà été écrites, tout comme celles de certains objets ludiques tels que les poupées (LAZENBY, 2007). Des expositions (GIRVEAU & CHARLES, 2011) et des travaux en sciences humaines et sociales sont consacrés aux jouets en France (MANSON, 1983 ; DURAND, 1992 ; BROUGERE, 1998 ; VINCENT, 2001b ; ZEGAÏ, 2010) et à l’étranger (CROSS, 2013 ; SWEET, 2013). Cependant, les études portant spécifiquement sur l’objet vénéré par les enfants et évoquant une activité corporelle ou sportive demeurent très isolées, à la fois en France (GARNIER, 2013) et à l’étranger (WILLIAM, 2015). Quelques rares catalogues d’expositions traitent du sport (MUSEE DU JOUET, 2009 ; GRASSE, LAFFAGE-COSNIER & VIVIER, 2017) ou du cirque (BURCKHARDT, 1984) et, parfois, certains ouvrages mettent en lumière une collection privée autour du thème des jouets et de la mer (REMISE & REMISE, 2007). Mais les études en sciences humaines et sociales qui portent spécifiquement sur les jouets suscitant ou évoquant une pratique corporelle, un loisir ou une activité sportive restent minoritaires. Pourtant, des travaux en psychopathologie ont montré que l’utilisation des jouets provoque des processus d’imitation favorables au développement des enfants (NADEL & BAUDONNIERE, 1982). Mieux encore, des recherches en psychologie montrent que les jouets moteurs, ou le matériel incitant à des activités motrices, enclenchent davantage d’interactions positives entre les enfants que les jeux de manipulation (FONTAINE, 2005).

Au même titre que les sports et les jeux qui se révèlent être de remarquables past-times susceptibles de canaliser l’énergie débordante des jeunes (ELIAS & DUNNING, 1986), on peut alors étendre cette idée à d’autres époques en se demandant, plus généralement, si les jouets sportifs, compléments indispensables à la socialisation juvénile et à une certaine « alphabétisation motrice de la jeunesse » (ARNAUD, 1991, 253), ne pourraient pas servir à façonner les dimensions tant intellectuelles, physiques que psychiques de l’enfant. Ces invitations à agir, ces affordances (BROUGERE, 2003, 275) ou transformations de l’action en dispositif visible sur l’objet, sont insérées dans des images, des représentations, comme autant de visions du monde qui suscitent de nombreuses questions. Comment les différents médias, tels que les catalogues des magasins de jouets ou les publicités télévisuelles, mettent-ils en scène les jouets sportifs ? Exécutés dans des zones géographiques différentes, ces divertissements obéissent-ils, par exemple, aux mêmes logiques ? En effet, les enfants - et les adultes – jouent/jouaient aux bateaux-jouets sur les rivières des campagnes, sur les bassins des parcs des grandes villes ou encore, sur les plages des océans.

A titre illustratif, faut-il se remémorer, à la fin du XIXe siècle, la poupée nageuse Ondine créée par Elie Martin, qui devait permettre à son fils d’apprendre à vaincre son appréhension de l’eau ? En outre, il est possible de se questionner sur la transmission générationnelle de l’usage des jouets de sport, comme les voitures ou les bateaux radiocommandés. De la même manière, comment comprendre que certains adultes changent l’usage d’un « jouet sportif » ? Les vidéos mises en ligne pour recréer de véritables événements sportifs grâce à la mise en scène de personnages de Lego personnifiés est, à ce titre, exemplaire. Tout y est, ou presque, lors de l’édition 2014 de la finale de la Ligue des Champions Real Madrid - Atletico Madrid : les présentations des équipes, les chants et les réactions des supporters, les tirs travaillés de Gareth Bale, les cartons jaunes, les prolongations et, enfin, les fameux abdominaux de Cristiano Ronaldo (Pour visionner la vidéo en ligne de cette finale Lego de la Ligue des Champions 2014, qui dépasse les 12 millions
de vues en février 2017 : https://www.youtube.com/watch?v=p0mz947oegQ&t=148s).

Orientations thématiques possibles

Sciences Sociales et Sport est une revue de recherches pluridisciplinaires conjointement animée par la Société de Sociologie du Sport de Langue Française (3SLF) et la Société Française d’Histoire du Sport (SFHS). Elle publie des compte-rendus de recherches historiques, sociologiques, anthropologiques, etc., sur les activités physiques et sportives. Toutes les orientations théoriques sont accueillies, ainsi que les approches situées au sein de spécialités à l’intérieur des sciences sociales (sociologie économique, géopolitique, etc.). Par conséquent, plusieurs pistes de réflexions sont susceptibles d’être empruntées et croisées par les auteur(e)s de ce cahier thématique :

- Fabrication et facteurs économico-industriels des jouets de sport : marchandisation, objets artisanaux, design, auto-fabrication et diversités technologiques, etc.

- Rhétorique de commercialisation.

- Patrimoine culturel et identité (muséographie, musées, collections publiques et privées, équipes sportives, comparaison entre zones géographiques, etc.)

- Le jouet de sport comme un outil pour contrecarrer et prévenir les peurs sociales et
l’anxiété d’une époque.

- Processus d’adaptation des jouets de sportif, en tant que culture matérielle, aux corps des enfants.

- Messages éducatifs et transmission intergénérationnelle : normes, règles et transgressions).

- Les jouets de sport au prisme du genre.

- Mécanismes de discrimination et jouets de sport.

- Jouets de sport, stratégies éducatives et socialisations des enfants

- Les jouets de sport comme objets de compétition ou de loisir pour adultes (drones, voitures radiocommandées, bateaux, avions, etc.)

- Promotion de l’activité physique et des loisirs par identification à des héros sportifs de jouets.

- Traitement médiatique des jouets de sport (catalogues de magasins, publicités télévisuelles, etc.)

- Jouets de sport et événements sportifs internationaux.

- Le jouet de sport comme reproduction, en miniature, du microcosme social.

- Jouets de sport et mythes modernes (invincibilité, idéologie méritocratique, etc.)

Bibliographie indicative

ARNAUD, Pierre. 1991. Le militaire, l’écolier, le gymnaste. Naissance de l’éducation physique en France (1869-1889), Lyon, PUL.

BROUGERE, Gilles (dir.). 1992. Le jouet : valeurs et paradoxes d’un petit objet secret, Paris, Autrement.

BROUGERE, Gilles (dir.). 1998. Jouets et objets ludiques : les champs de la recherche / Toys and playthings : the fields of the research, Villetaneuse, Université Paris-Nord.

BROUGERE, Gilles. 2003. Jouets et compagnie, Paris, Stock.

BURCKHARDT, Monica (dir.). 1984. Le cirque et le jouet, Paris, Musée des arts décoratifs.

CROSS, Gary. 2013. « Plays, games, and toys », in FASS, Paula S. (dir.). The Routledge history of childhood in the western world, New York, Routledge, p. 267-282.

DUNETON, Claude. 2005. Au plaisir des jouets : 150 ans de catalogues, Paris, le Grand livre du mois.

DURAND, Agnès. 1992. « Jeux et jouets de l’enfance en Grèce et à Rome », Dossiers de l’Archéologie, [Jeux et jouets dans l’Antiquité et au Moyen Âge], n°168, p. 36-45.

ELIAS, Norbert, DUNNING Eric. 1986. Quest for excitement : sport and leisure in the civilizing process, Oxford, New York.

FONTAINE, Anne-Marie. 2005. « Écologie développementale des premières interactions entre enfants : effet des matériels de jeu », Enfance, Vol. 57(2), p. 137-154.

GARNIER, Pascale. 2013. « Objects for a "healthy lifestyle". Children’s material culture and physical activities », Young Consumers, Vol. 14, Issue 3, 2013, p. 331-341.

GIRVEAU, Bruno, CHARLES, Dorothée (dir.). 2011. Des jouets et des hommes, Paris, RMN-Grand Palais.

GRASSE, Marie, LAFFAGE-COSNIER, Sébastien, VIVIER, Christian (dir.). 2017. Jouez ! Il était une fois… le jouet sportif, Nice, Musée national du Sport.

HUBER, Rudger. 2007. Schuco : Legendäres Spielzeug, Battenberg, Regenstauf.

LAZENBY, Nancy. 2007. Lenci : The History and the Dolls Hardcover, Cumberland, Reverie Publishing.

MANSON, Michel. 1983. « La poupée, objet de recherches pluridisciplinaires. Bilan, méthodes et perspectives », Histoire de l’Éducation, n°18, p. 1-27.

MANSON, Michel. 2001. Jouets de toujours : de l’Antiquité à la Révolution, Paris, Fayard. MUSEE DU JOUET. 2009. Y’a du sport au musée !, Paris, Somogy.

NADEL, Jacqueline, BAUDONNIERE, Pierre-Marie. 1982. « The social function of reciprocal imitation in 2 Yearold peers », International Journal of Behavioral Development, Vol. 5(1), p. 95-109.

O’BRIEN, Richard. 1990. The story of American toys : from the puritans to the present, Abbeville, Press New York.

REMISE, Jac, REMISE, Frédéric. 2007. Le jouet et la mer : histoire d’une collection, Saint-Rémy- en-l’Eau, Hayot.

SHARP, Charles Dee. 2002. The Wonder of American Toys : 1920-1950, Kenmore, Ten Speed Press.

SWEET, Elizabeth. 2013. Boy builders and pink princesses : Gender, toys, and inequality over the twentieth century, Ph.D., Sociologie, sous la direction de Mary R. Jackman, University of California, Davis.

VINCENT, Sandrine. 2001a. « Le jouet dans la construction sociale de l’enfance », Recherches et Prévisions, vol. 64, n° 1, p. 5-18.

VINCENT, Sandrine. 2001b. Le jouet et ses usages sociaux, Paris, la Dispute.

WILLIAM, Jean. 2015. « Tri-ang Strong Toys’ : Lines Brothers and British Motor Sport in the Inter- War Period », Sport in History, Vol. 35, Issue 3, 2015, p. 419-440.

ZEGAÏ, Mona. 2010. « La mise en scène de la différence des sexes dans les jouets et leurs espaces de commercialisation », Cahiers du Genre, n°49(2), p. 35-54.


Calendrier prévisionnel

- Remises des propositions d’articles (1 page avec la problématique, la méthodologie et le plan de l’article) à envoyer aux deux coordinateurs pour le 31 décembre 2017

- Sélection des propositions d’articles et réponses aux auteurs : janvier 2018.

- Deadline de la remise des articles (30 000 à 45 000 signes, notes et espaces compris) : 31 mars 2018

- Processus d’expertise en double-aveugle (puis navettes éventuelles) entre experts désignés par le comité de rédaction et auteur(e)s : 1er avril - 30 juillet 2018

- Remises des articles définitifs au comité de rédaction de la revue Sciences Sociales et Sport : août - septembre 2018

Aboutissement d’un travail empirique, les articles préciseront la problématique, l’enquête de terrain menée, les archives dépouillées, la méthodologie employée et les résultats obtenus. Pour information, les normes d’écriture des articles de Sciences Sociales et Sport sont disponibles sur la page suivante : http://www.3slf.fr/IMG/pdf/recommandations_aux_auteurs_2016.pdf

Coordination du dossier

Sébastien Laffage-Cosnier, MCF Staps, (UBFC), sebastien.laffage-cosnier@ubfc.fr
Christian Vivier, PU Staps, (UBFC), christian.vivier@ubfc.fr



Documents joints

AAC Jouets et Sport

Brèves

18 novembre 2013 - L’européanisation des politiques sportives

L’européanisation des politiques sportives Séminaire international et interdisciplinaire (...)

13 novembre 2013 - Séminaire de recherche EHESS année universitaire 2013-2014

Séminaire de recherche EHESS année universitaire 2013-2014 Le football à l’épreuve du fait (...)