Fleur BONNEMAISON (Thèse janvier 2018), Université de Toulouse 3

mercredi 24 janvier 2018
par  Secretaire 3slf
popularité : 49%

« Au pied des “sommets” – Modes d’engagement et rapports au métier des accompagnateurs et accompagnatrices en moyenne montagne »

Vendredi 26 janvier 2018 à 14 h00
Salle 112 - F2SMH/Staps – Université Paul Sabatier – Toulouse

Jury :
- Olivier BESSY, professeur, UMR PASSAGES, Université de Pau – Examinateur
- Sylvia FAURE, professeure, UMR CMW, Université Lyon 2 – Rapportrice
- Marie-Carmen GARCIA, professeure, Université Toulouse 3 – Examinatrice
- Oumaya HIDRI NEYS, maîtresse de conférences, HDR, Atelier SHERPAS, Université Lille 2 - Rapportrice
- Olivier HOIBIAN, maître de conférences, CRESCO EA 7419, Université Toulouse 3 – Codirecteur de thèse
- Christine MENNESSON, professeure, CRESCO EA 7419, Université Toulouse 3 – Codirectrice de thèse


Résumé
Cette thèse étudie un groupe professionnel méconnu et qui peine à se faire reconnaître : les accompagnateurs en moyenne montagne. L’analyse de la construction historique du champ des métiers de montagne dans une première partie permet de mieux saisir son fonctionnement, les luttes qui l’animent et les conséquences sur les agents qui le constituent. Positionné à l’ombre des guides de haute montagne, le métier d’accompagnateur se situe dans une position peu valorisée. Métier précaire et saisonnier, il se situe par ailleurs également « aux marges du travail ». À partir d’une enquête mobilisant conjointement un questionnaire (n=471) et des entretiens (n=32), la thèse s’intéresse aux caractéristiques sociales et aux trajectoires des individus qui investissent ce métier particulier, et analyse leurs rapports au travail et leur mode de vie. Une seconde partie porte sur les dispositions à l’engagement dans un métier marqué par la précarité, mais qui offre également une certaine qualité de vie. Elle compare les trajectoires des hommes et des femmes afin de mieux saisir pourquoi ce métier peu valorisé dans le champ des métiers de montagne reste largement masculinisé. Enfin, la troisième et dernière partie se centre sur les rapports au métier des enquêtés. Le métier se caractérise par une multitude de modalités d’exercice, différemment investies en fonction de l’appétence et des compétences des accompagnateurs pour la commercialisation de leur offre. Les accompagnateurs, qui s’inscrivent majoritairement dans un style de vie alternatif, emploient différentes stratégies afin de vivre d’une activité marquée par des difficultés économiques. Dans cette situation, si les modalités d’exercice du métier ne différencient pas fondamentalement les femmes des hommes, les modes d’articulation entre sphères professionnelle et domestique révèlent la permanence des rapports sociaux de sexe.


Brèves

18 novembre 2013 - L’européanisation des politiques sportives

L’européanisation des politiques sportives Séminaire international et interdisciplinaire (...)

13 novembre 2013 - Séminaire de recherche EHESS année universitaire 2013-2014

Séminaire de recherche EHESS année universitaire 2013-2014 Le football à l’épreuve du fait (...)