Frédéric ILLIVI (Thèse septembre 2018), Université de Bordeaux

mardi 4 septembre 2018
par  Sandrine Knobé
popularité : 6%

"GENÈSE ET MISE EN OEUVRE DU PLAN « SPORT, SANTÉ, BIEN-ÊTRE » : ACTEURS, SAVOIRS, TERRITOIRES ET INSTRUMENTS. UNE SOCIOLOGIE DE L’ÉTAT EN RECOMPOSITION. LE CAS DE LA REGION NOUVELLE-AQUITAINE"

Jeudi 20 septembre 2018
Université de Bordeaux, Faculté des STAPS

Jury :
- Jean-Paul Callède, Chargé de recherche au CNRS HDR, GEMASS, Université Paris Sorbonne. Examinateur
- Dominique Charrier, Maître de conférences HDR à l’Université Paris-Sud. Rapporteur
- Cécile Collinet, Professeure à l’Université Paris-Est, Marne-la-Vallée. Rapporteure
- Marina Honta, Professeure à l’Université de Bordeaux. Directrice de thèse
- Loïc Sallé, Maître de conférences à l’Université de Lille 2. Examinateur.


Résumé
Les Agences Régionales de Santé (ARS) et les Directions Régionales de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRJSCS) sont invitées, par leur ministère de tutelle, à mettre en oeuvre le plan « Sport, Santé, Bien-Etre » dont les finalités ont été arrêtées par l’État central. Consacrant la reconnaissance de l’activité physique en tant que déterminant de santé permise par l’accumulation et la diffusion des savoirs, son institutionnalisation fait également suite à la mobilisation de nombreux entrepreneurs de cause.
L’analyse des conditions de sa territorialisation en région Nouvelle-Aquitaine à partir d’une perspective d’instrumentation de l’action publique, donne à voir des effets de ce plan en bien des points ambivalents. Le recours à des opérateurs publics et privés, leur mise en concurrence pilotée à distance par des instruments de type incitatif, la séparation entre commanditaire et prestataires, figurent au titre des processus ayant conduit à la mise en place d’un quasi-marché du « sport santé » dans cette région. Les formes de division du travail observées rendent compte d’un glissement tangible qui semble progressivement cantonner les associations des secteurs sanitaire, social et sportif au rang d’opérateurs fonctionnels. Elles accélèrent également les mécanismes de diversification de l’offre sportive associative au sein d’un champ longtemps réfractaire à ce type d’évolution.
L’ensemble de ces dynamiques permet, plus généralement, de participer aux débats analytiques sur la recomposition des relations entre l’État et les territoires.


Documents joints

Doc-Soutenance_These_Frederic-Illivi

Brèves

18 novembre 2013 - L’européanisation des politiques sportives

L’européanisation des politiques sportives Séminaire international et interdisciplinaire (...)

13 novembre 2013 - Séminaire de recherche EHESS année universitaire 2013-2014

Séminaire de recherche EHESS année universitaire 2013-2014 Le football à l’épreuve du fait (...)